Logo marque Bretagne

LA HARPE DE MELODIE

Concert(s) 2019 :

HARPE & VOIX

Cécile BANQUEY
Mezzo-soprano, Cécile a commencé ses études musicales au conservatoire et à l’université de Bordeaux et les a poursuivi en région parisienne aux Conservatoires de Pantin, Boulogne-Billancourt et Paris. Elle a ainsi étudié auprès de Mickaël Mardayer, Alex de Valera, Isabelle Poulenard, et Stéphane Fuget. Elle suit régulièrement les formations du Centre de Musique Médiévale de Paris avec Brigitte Lesne et Catherine Sergent, ainsi que les cours de lecture sur les sources de Raphaël Picazos. Pour compléter sa formation, elle découvre et pratique les harpes anciennes.
Titulaire du Diplôme de Concertiste en musique ancienne, des DEM de chant, direction de choeur, harmonie et contrepoint, d’un Master de recherche en Musicologie et du Diplôme d’État de formation musicale, elle chante au sein des ensembles Les Cris de Paris, La Tempête, des choeurs Les Eléments et Les Métaboles, et ponctuellement de l’ensemble contemporain Musicatreize, de l’ensemble baroque Le Parlement de Musique, et des ensembles médiévaux De Caelis, Musica Nova et Discantus. Parallèlement à ses activités de chanteuse, elle dirige un ensemble amateur de musique de la Renaissance et intervient régulièrement en milieu scolaire dans le cadre d’actions pédagogiques en région parisienne.

Véronique MUSSON-GONNEAUD
Musicienne engagée, chercheuse et pédagogue, Véronique a été l’une des pionnières de la redécouverte des harpes anciennes en France.
Elle a fondé l’association Pop’harpe en 2010 autour d’un audacieux projet de harpes en carton.
Membre de l’ensemble Musica Humana et du PopHarpeTrio, elle explore les répertoires du Moyen-Âge à la création contemporaine. Elle a enregistré pour le label Brilliant Classics un disque solo consacré à l’oeuvre d’Antonio de Cabezón à la harpe double (« Pour un plaisir ») salué par la critique.
En 2016, elle a remporté aux côtés de Pascal Bernard, le Prix du Premier Ministre au Concours Lépine pour un modèle de harpes en carton aux toucher, son et usage inspirés des harpes du Moyen-Âge.
Engagée dans la recherche (DEA de musicologie, Maîtrise de philosophie), elle a publié avec le Laboratoire d’Acoustique Musicale du CNRS une étude sur la redécouverte sonore des harpions, et participe régulièrement à des conférences et groupes de recherche (Congrès Interdisciplinaire de Musicologie, Collegium Musicæ…).
Professeur d’Enseignement Artistique, régulièrement appelée à donner des masterclass en France et à l’étranger, elle enseigne la harpe au Centre de Musique Médiévale de Paris, aux Conservatoires d’Ivry-sur-Seine (94), de Palaiseau (91) et depuis 2017 la didactique spécialisée au Pôle-Supérieur d’Aubervilliers-la Courneuve

Partager sur les réseaux sociaux

Vous aimez cette page, partagez là avec vos amis !