Logo marque Bretagne

ORCHESTRE NATIONAL DE BRETAGNE

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Fondé en 1989, l’Orchestre National de Bretagne est le fruit d’une politique volontaire, réunissant au sein d’un même projet la Région Bretagne, la Ville de Rennes, le Ministère de la Culture, et les départements d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan.

L’Orchestre National de Bretagne, sous la direction musicale de Grant Llewellyn depuis 2015, se distingue dans le paysage orchestral français, par son ouverture d’esprit et sa volonté d’innover. À travers de nombreux projets transversaux, menés avec les acteurs culturels régionaux, nationaux et internationaux, l’ONB s’est affranchi des barrières de genres, de styles ou d’expressions, sans jamais délaisser son répertoire classique et sa quête d’excellence.

Acteur incontournable de la scène musicale de Bretagne, l’ONB s’est engagé aux côtés d’artistes bretons et celtes, ainsi qu’avec des artistes issus des musiques traditionnelles du monde entier, pour proposer des croisements audacieux et fertiles. Son intérêt pour le jazz en a fait l’un des orchestres les plus reconnus dans le domaine.

Ce travail acharné pour démocratiser la musique orchestrale et décloisonner notre métier bénéficie de l’attribution, en octobre 2019, du label d’Orchestre National en Région, par le Ministère de la Culture.

Marc Feldman est actuellement l’administrateur général de l’ Orchestre National de Bretagne.

L’ONB bénéficie du soutien de la Région Bretagne, de la Ville de Rennes, du Ministère de la Culture, de Rennes Métropole et des départements d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Ses partenaires privés sont réunis au sein du Cercle Symphonia, et depuis 2013, le Cercle Concerto réunit les donateurs particuliers.

Stanislas DOKI

Publié le 20 juin 2018 - Dernière mise à jour le 20 juin 2018

Jeune artiste rennais, danseur émérite et chorégraphe baigné dans la culture urbaine, Stanislas Doki n’hésite pas à utiliser sa pratique pour défendre des valeurs ou partager sa vision de l’art.

De son nom de scène, Nats enchaîne pas et figures de break-dance avec une souplesse et un naturel déconcertant. Vainqueur de plusieurs

battles en solo ou avec ses groupes (Witty Crew, Nemesis) participation à de nombreux festival comme Trans Musicales en 2010, Chorus festival en 2017).

Il participera au Printemps de Bourges en 2018

Michel Marchand

Publié le 12 mai 2018 - Dernière mise à jour le 12 mai 2018

Michel Marchand Artiste Peintre invité des Musicales de Redon dans le cadre de la Garden Patrimoine au profit de l’abbaye Saint Sauveur de Redon

Originaire de la Sarthe, Michel Marchand vit et travaille actuellement en Pays de Loire et Bretagne.
Si la création demeure la partie prédominante de son activité (avec deux thèmes principaux : le jazz et le cheval), il fréquente aussi les musées (en particulier le musée du Louvre mais également certains de province) afin d’apprendre des grands Maîtres grâce à la copie.

Il a enseigné le dessin et la peinture pendant une vingtaine d’années.
On peut trouver ses tableaux dans une quinzaine de pays.

Il participe à de nombreuses expositions collectives :
Salon des Indépendants de Caen
Salon des Indépendants de Rouen
Salon des Indépendants de Hérouville St Clair : Château de Beauregard
Biennale de Tinchebray 61, etc.

Artiste certifié par I-CAC ( consulter sa cotation en tapant I-CAC
— -[[-membre de l’ADAGP

– Sociétaire de la Fondation Taylor.
– Membre de la Maison des Artistes.

Christophe GUYARD

Publié le 19 mars 2018 - Dernière mise à jour le 10 mai 2021

Christophe Guyard est compositeur et organiste français, né en 1966 à Rennes, auteur de la Rhapsodie sur l’Hymne Européen, l’hymne officiel commandé et diffusé par le Conseil de l’Europe.
Parmi ses oeuvres répertoriées au catalogue de la Villa des Compositeurs, 110 opus à ce jour: préludes & fugues, sonates pour piano et de nombreuses pièces d’orgue, Trans-Sidéral pour le sextuor à cordes de l‘Orchestre National de France, Le Livre de voyage à New-York, les ouvrages lyriques Valère et la lumière des étoiles (produit au studio Tibor Varga et avec l’orchestre) et Fortitudo (enregistré au Métropole de Lausanne en 2006).
%%%
Il accomplit ses études musicales au Conservatoire de Région de Rennes dans les classes de Pierre Froment (piano), Catherine Cohen (orgue) et Franz Tournier (composition).
Dans les années 80, il rencontre Olivier Messiaen à Rennes lors de concerts à l’Opéra et, suite à la lecture du manuscrit Trilogie 15 pour grand-orgue, il reçoit les recommandations du maître pour étudier à Paris.
Admis en 1984 au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris (CNSMDP), il obtient quatre premiers prix en orchestration (classe de Marius Constant), analyse (classe de Jacques Castérède), composition (classe de Claude Ballif) et recherche en analyse.
De 1985 à 1995, il est organiste titulaire de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel de Normandie.
En 2010, il fonde avec Marc Lys la Villa des Compositeurs, et suite à l’agrément en 2012 par la Préfecture de Paris pour la création du Fonds de Dotation, en est le délégué général.
Depuis 2014, notamment passionné de grégorien et de musique sacrée, il consacre son temps artistique à l’écriture de pièces pour l’Abbaye du Mont-Saint-Michel.
Le 1er janvier 2017, il est nommé Directeur artistique de la Fondation Igor Stravinsky à Genève, est demandé pour des jurys au CNSMDP, comme compositeur ou pour des jurys de concours internationaux.
Le 21 novembre 2017, il est élu Vice-Président de la Fondation Isabella Scelsi à Rome.

Matthieu Gauci-Ancelin

Publié le 9 mars 2018 - Dernière mise à jour le 20 mars 2018

Matthieu Gauci-Ancelin est actuellement flutiste solo du Komische Oper de Berlin. Parallèlement à ses activités de soliste et musicien d´orchestre, il enseigne depuis cette année à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin.

Né à Paris en 1983, il commence l’étude de la flûte à l’âge de 8 ans avec sa grand mère, puis étudie avec Sophie Cherrier dès l´âge de 11 ans. Elle le guidera alors dans ses études jusqu’à l´obtention de son diplôme au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Vincent Lucas, professeur assistant).

Il a été membre de l’académie de l´orchestre philharmonique de Berlin, et a bénéficié pendant deux ans de l’enseignement d’Andreas Blau, et des conseils d´Emmanuel Pahud.

Santiago Marti

Publié le 9 mars 2018 - Dernière mise à jour le 4 mai 2020

Santiago Marti a débuté le saxophone au conservatoire de Châteaubriant. Depuis, il est passé par le conservatoire de Nantes où il a obtenu son diplôme de fin d’études musicales de saxophone classique (DEM). Aujourd’hui dans l’objectif de devenir professeur en conservatoire, il est en formation au Pôle supérieur Bretagne/Pays de la Loire en cursus classique à contemporain afin de parfaire ses capacités d’interprète et de pédagogue.

En tant que saxophoniste classique il interprète les pièces du répertoire soliste ainsi que celui de musique de chambre. Il a également une expérience de musicien d’orchestre à l’orchestre philharmonique de Nantes.

Cependant son identité artistique ne s’arrête pas là. En effet à Nantes il a découvert la musique balkanique au sein de l’Amfifanfare. Cette expérience l’a ouvert au monde de la musique traditionnelle qu’il affectionne particulièrement autant dans ses formes originales que dans ses adaptations classiques.

Il a également suivi à Nantes un cursus de musique jazz qui lui a donné des outils d’improvisateur qu’il exploite aujourd’hui plus particulièrement dans le domaine de l’improvisation libre. C’est dans ce style qu’il peut le mieux mélanger les esthétiques variées qu’il désire partager avec le publique en concert ou dans des spectacles mêlant d’autres arts (jonglage, danse etc…)

Fanny Chellé

Publié le 9 mars 2018 - Dernière mise à jour le 29 mars 2018

Fanny Chellé, clarinettiste, obtient son Diplôme national supérieur professionnel du musicien en juin 2017 au Pont supérieur d’enseignement artistique de Rennes, où elle étudie avec Etienne Lamaison. Elle débute la clarinette à l’âge de 8 ans et entre au Conservatoire de Clermont-Ferrand dans la classe de Béatrice Berne. Elle y obtient un DEM de clarinette en 2013 et un DEM de musique de chambre en 2014, pour intégrer la formation du Pont supérieur de Rennes en 2015.
Passionnée d’orchestre et de musique de chambre, elle joue régulièrement depuis 2012 au sein de l’Orchestre Sostenuto (Takashi Kondo) en Auvergne (Festival de la Chaise-Dieu, ClermontFerrand…).

Trio Génisson-Vicens-Constant

Publié le 9 mars 2018 - Dernière mise à jour le 21 mars 2018

Elsa GRETHER

Publié le 15 février 2018 - Dernière mise à jour le 27 mai 2019

« avec l’aide de « Musique Nouvelle en Liberté »
La violoniste française Elsa Grether est l’invitée de festivals prestigieux en France et à l’étranger. Elle a donné des récitals au Carnegie Hall (Weill Recital Hall) de New-York, Folles Journées de Nantes, Printemps des Arts de Monte-Carlo, Flâneries Musicales de Reims, Festival de Sully et du Loiret, des Forêts, des Abbayes en Lorraine, Pâques à l’Abbaye de Fontevraud, Musique sacrée à Perpignan, Flagey et Bozar à Bruxelles, Musiques en Eté à Genève… En soliste avec orchestre, elle a interprété les grands concertos du répertoire, de Bach à Brahms, Tchaikovsky, Sibelius, Prokofiev. Ses trois premiers CDs, Poème Mystique (2013), French Resonance (2015) avec les pianistes Ferenc Vizi et François Dumont (label Fuga Libera/Outhere) et Kaléidoscope (2017) consacré au répertoire pour violon seul (Fuga Libera/Outhere) ont été unanimement accueillis par la presse et le public, obtenant tous les trois 5 Diapasons, 4 étoiles Classica, 5 de Pizzicato ainsi que des critiques élogieuses dans le magazine Gramophone, La Libre Belgique… Son prochain enregistrement sera consacré à Prokofiev avec le pianiste David Lively. Elsa est lauréate du Prix international Pro Musicis en 2009 ainsi que des Fondations Safran, Natixis Banque Populaire, Bleustein-Blanchet pour la Vocation, Cziffra…

Ferenc VIZI

Publié le 14 février 2018 - Dernière mise à jour le 16 mars 2018

Né en Transylvanie (Roumanie) en 1974, Ferenc Vizi débute ses études de piano dans la classe d’András Körtési dans sa ville natale de Reghin puis rejoint la classe de Gérard Frémy au CNSM de Paris. Il reçoit également les conseils de Cyril Huvé, Jacques Rouvier et de la pianiste Françoise Thinat à l’École Normale de Paris.

Ferenc Vizi se distingue dans plusieurs grands concours internationaux : Saratov en Russie, Hamamatsu au Japon, Rubinstein à Tel-Aviv, et au ARD de Munich, grâce auxquels il bénéficie de nombreux engagements en Amérique du Sud, au Japon, et dans plusieurs pays d’Europe, et d’un enregistrement du 2e concerto de Bartók avec l’orchestre de la Bayerischen Rundfunk sous la direction de Peter Rundel pour la Radio de Munich.

Depuis il se produit en tant que soliste avec des orchestres ou en récital principalement en Europe. Parmi ses partenaires de musique de chambre, on peut retenir Henri Demarquette, Raphaël Perraud, Jean-Marc Phillips-Varjabedian, Alexis Cardenas, Benoit Fromanger et Richard Galliano. Il rejoint Ann-Estelle Médouze et Laura Buruiana au sein du Trio Brancusi en 2014.

Photo: Arthur Forjonel