Logo marque Bretagne

NUMEN

Publié le 24 avril 2023 - Dernière mise à jour le 17 mai 2023

« Numen », ce mot latin fait référence à l’inspiration artistique et même l’exercice de la toute puissance sur la volonté créatrice des artistes, il est souvent utilisé dans l’expression littéraire et poétique, et est intimement liée à la musique, comme tous les autres arts.

Née en 2018, cette jeune formation rassemble quatre saxophonistes venues d’horizons différents et résidant aujourd’hui en Ille-et-Vilaine. Avec ce quatuor, ses membres souhaitent transmettre leur passion pour leur instrument et la musique de chambre. Ils abordent ensemble différents répertoires, du classique au contemporain, en passant par des musiques traditionnelles latino-américaines, jusqu’aux pièces inspirées de la musique des pays de l’Est.

L’identité artistique de Numen est en constante évolution, ne souhaitant pas s’arrêter à un répertoire. Il y a aussi derrière cette envie, une volonté de démocratiser le saxophone classique et de faire évoluer le genre du quatuor, comme le font déjà d’autres chambristes en France et dans le reste du monde.

Tous issus du Pôle d’Enseignement Supérieur du Spectacle Vivant – Pays de Loire, ces quatre musiciens se sont formés auprès de grands noms du saxophone et de la musique de chambre comme Ronan Baudry, Jean – Yves Chevalier, Vincent David, Michel Moraguès ou encore Christian Wirth.

Ils vous proposeront de découvrir une riche palette de timbres, à l’aide de dynamiques et styles de jeux variés au fil des tableaux proposés par leur répertoire. C’est avec un enthousiasme contagieux, une certaine complicité et l’envie de surprendre le public que le quatuor vous fera découvrir le saxophone dans les répertoires où celui-ci n’est pas toujours attendu par le mélomane éclairé.

 

ORCHESTRE NATIONAL DE BRETAGNE

Publié le 11 avril 2023 - Dernière mise à jour le 17 mai 2023

Fondé en 1989, l’Orchestre National de Bretagne est le fruit d’une politique volontaire, réunissant au sein d’un même projet la Région Bretagne, la Ville de Rennes, le Ministère de la Culture, et les départements d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan.

L’Orchestre National de Bretagne, sous la direction musicale de Anna DUCZMAL-MRÓZ, se distingue dans le paysage orchestral français, par son ouverture d’esprit et sa volonté d’innover. À travers de nombreux projets transversaux, menés avec les acteurs culturels régionaux, nationaux et internationaux, l’ONB s’est affranchi des barrières de genres, de styles ou d’expressions, sans jamais délaisser son répertoire classique et sa quête d’excellence.

Acteur incontournable de la scène musicale de Bretagne, l’ONB s’est engagé aux côtés d’artistes bretons et celtes, ainsi qu’avec des artistes issus des musiques traditionnelles du monde entier, pour proposer des croisements audacieux et fertiles. Son intérêt pour le jazz en a fait l’un des orchestres les plus reconnus dans le domaine.

Ce travail acharné pour démocratiser la musique orchestrale et décloisonner notre métier bénéficie de l’attribution, en octobre 2019, du label d’Orchestre National en Région, par le Ministère de la Culture.

Marc Feldman est actuellement l’administrateur général de l’ Orchestre National de Bretagne.

L’ONB bénéficie du soutien de la Région Bretagne, de la Ville de Rennes, du Ministère de la Culture, de Rennes Métropole et des départements d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Ses partenaires privés sont réunis au sein du Cercle Symphonia, et depuis 2013, le Cercle Concerto réunit les donateurs particuliers.

Grégoire FAUCONNIER

Publié le 22 mai 2022 - Dernière mise à jour le 22 mai 2022

Grégoire Fauconnier est historien et géographe de formation. Il s’oriente en 2014 vers une L1 d’études architecturales à l’Ecole de Paris-La-Villette, puis rejoint une double-licence d’histoire et de géographie à la Sorbonne, de 2015 à 2018. En 2020, il séjourne à la Humboldt Universität de Berlin et valide un master de géographie.
En 2021, il prépare et obtient l’agrégation de géographie à l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Grégoire Fauconnier favorise l’interdisciplinarité. A cet effet, entre 2019 et 2020, il écrit deux mémoires pour le CNRS et l’Institut d’Archéologie du Luxembourg, sur l’histoire des relations entre les sociétés européennes et leurs environnements depuis le néolithique. Ce travail convoque les sciences naturelles, l’archéologie et l’histoire. A la Humboldt Universität, il étudie l’histoire du lien entre l’architecture et son contexte environnemental.
Actuellement, il prépare une recherche en sciences de l’éducation, sur les connexions pédagogiques entre histoire, géographie et sciences naturelles.

Les Musiciens de SAINT-JULIEN

Publié le 20 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Direction François Lazarevitch
Fiona McGown, soprano
Enea Sorini, baryton, percussions, tympanon
Ida Meidell Blylod, violon
Bérengère Sardin, harpe
Salomé Gasselin, viole de gambe
Éric Bellocq, archiluth, cistre
François Lazarevitch, flûtes, small pipes & direction

Ce programme réunit toute la saveur et la richesse de la musique anglaise et du répertoire instrumental comme vocal qu’elle a inspiré en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles. L’impulsion rythmique culmine, parfois obstinée, dans les grounds, jigs, contredanses et autres musiques à danser qui firent fureur et entraînèrent la publication du recueil de John Playford, The English Dancing Master, en 1651.
Les Musiciens de Saint-Julien, familiers des sources anciennes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, soulignent aussi l’aspect mélodique de ces danses devenues airs à chanter – la soprano Fiona MacGown et le baryton Enea Sorini complètent un instrumentarium coloré. Enfin la légèreté du divertissement est partout présente dans ce répertoire, populaire parce qu’à l’époque pratiqué par tous mais aussi parce que célèbre bien au-delà de l’île.

Trio TONY PAELEMAN

Publié le 20 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Tony Paeleman: clavier
Thomas Grimmonprez: batterie
Bruno Schorp: basse

Tony Paeleman s’est créé au rhodes et au piano une palette sonore qui va du jazz introspectif à la fusion jouissive. Après deux disques en quartet acoustique, Slow Motion en 2013 et Camera Obscura 2017 révélant la richesse et la sophistication de son écriture, il rend sur The Fuse un hommage galvanisant aux années 80. La critique salue un disque « addictif de bout en bout » (Jazz Magazine) « Fièvreux et en apesanteur » (Telerama).
Accompagnateur et producteur indispensable des artistes les plus en vue de la scène européenne, – Vincent Peirani, Anne Pacéo, Emile Parisien, le natif de Nice est aussi le créateur du label Shed Music aux côtés de Karl Jannuska, Christophe Panzani et Pierre Perchaud, une famille de musiciens curieux, éclectiques et généreux.

ROMAIN LELEU Sextet

Publié le 20 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Romain Leleu: trompette
Guillaume Antonini: violon
Manuel Doutrelant: violon
Alphonse Dervieux :alto
Caroline Boita: violoncelle
Philippe Blard: contrebasse

Romain Leleu
Doté d’un jeu lumineux et virtuose, il est Révélation Classique de l’Adami en 2005, lauréat du Concours International de Musique de Chambre de Lyon la même année, révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique en 2009 et promu Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
Il dirige depuis 2012 dirige le Festival de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne) et anime régulièrement des master class en France comme en Corée ou au Japon. Il a déjà à son actif cinq enregistrements, tous salués par la critique. Le disque Move est paru en février 2022 sous le label Harmonia Mundi.

Manuel DOUTRELANT

Publié le 20 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Manuel Doutrelant commence le violon à l’âge de 6 ans, formé aux Conservatoire, de Boulogne-Billancourt, et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, d’où il ressort avec les diplômes d’écriture (harmonie, contrepoint, fugue, écriture XXème siècle), d’analyse musicale et d’orchestration.
Chambriste reconnu, Manuel Doutrelant fonde le Septentrio, membre de l’Ensemble Convergences, quintette à cordes constitué autour du trompettiste Romain Leleu, puis du Quatuor Ludwig. Depuis 2010, Manuel Doutrelant est professeur de musique de chambre au Conservatoire d’Arras et directeur musical de l’Orchestre symphonique du Conservatoire.
Il étudie la direction d’orchestre avec Jean-Sébastien Béreau, formateur des plus grands chefs d’aujourd’hui, et obtient en 2009 un 1er prix de direction à l’unanimité, avec les félicitations du jury. Il se forme également auprès du chef américain Adrian McDonnell. Il est chef invité de l’Orchestre des Jeunes du Nord-Pas-de-Calais, de l’ensemble Lachrymae, de l’Orchestre de Douai et invité d’honneur de l’Orchestre National du Guatemala.
Manuel Doutrelant est aussi très sollicité en qualité d’arrangeur-orchestrateur, ce qui lui permet de naviguer sur de nombreux horizons musicaux, de l’Orchestre National de Lille au chanteur Matthieu Chédid (-M-). Il travaille également avec le Quatuor Voce, le Quatuor Leonis, l’Orchestre de Douai, la Péniche-Opéra à Paris, l’orchestre de l’Opéra-Théâtre de Limoges, l’Ensemble instrumental La Follia, le trompettiste Romain Leleu, le violoniste Nemanja Radulovic ou la chanteuse Juliette.

Sociétaire de la Sacem, de la SACD, Manuel Doutrelant est édité chez Choudens depuis 2008

ABLAYE CISSOKO & CONSTANTINOPLE

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 21 mai 2022

ABKAYE CISSOKO
Chanteur et joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz. FilHabib Faye, François Verly, Volker Goetze, Eduardo Eguez, Kristin Asbjornsen (…)
Joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz.
Kimitang Mohamadou Cissoko dit Ablaye Cissoko est né à Kolda en 1970, est le descendant d’une famille de Griot. Il commence à jouer de la Kora à l’âge de 8 ans. En 1986 il fait sa première représentation internationale en Norvège à Oslo. Puis il se rend à Saint Louis du Sé né gal et tombe amoureux de cette ville. Il y forme le Les débuts de carrière
En 2001 et 2002 il se produit de nouveau au festival « Saint Louis Jazz » sous la direction de François Jeanneau avec le groupe « Saint Louis Jazz Orchestra »  Saint Louis Jazz Orchestra est invité par le ministre de la culture, M Jack Lang, pour la fê te de la musique en juin 2001. La même année il enregistre un CD avec la BAblaye Cissoko attend 2003 pour enregistrer ses propres compositions avec Diam sur le label Ma Case Records. Ablaye Cissoko s’empare ensuite d’une légende ouest-afric.
De sa rencontre avec le trompettiste allemand établi à New York Volker Goetze naît en 2009 l’album Sira. Les deux hommes y confrontent modernité et tradition, jazz et Ablaye Cissoko retrouve Volker Goetze en 2012 pour Amanké Dionti. Ce deuxième disque en commun met l’accent sur la rencontre entre univers urbains et espaces africain. Depuis 2012 Ablaye Cissoko est soutenu dans sa carrière par La Fondation BNP Paribas.
Ablaye a également été invité par la Fondation Orange à se produire en janvier 2015 au Théâtre du Châtelet à Paris pour la Nuit de la Voix.

KIYA TABASSIAN
Né en 1976 à Téhéran, Iran.
À 14 ans, Kiya Tabassian émigre avec sa famille au Québec, emmenant avec lui quelques années de formation en musique savante persane et un début de carrière sur la scEn 1998, il cofonde Constantinople avec l’idée de développer un ensemble de création musicale puisant dans l’héritage du Moyen-Âge et de la Renaissance, de l’Europe, Kiya s’est produit sur les scènes du monde entier et a contribué à maints projets éclectiques en tant que compositeur, interprète et improvisateur. Citons par exemple De nombreuses formations musicales et institutions ont fait appel à ses talents de compositeur, dont l’Orchestre symphonique de Montréal, le Nouvel Ensemble Moderne. Depuis l’été 2017, il agit comme Artiste associé du prestigieux festival Rencontres musicales de Conques (anciennement Festival de musique Conques, la Lumière du Roma Kiya a été membre du Conseil des arts de Montréal pendant sept ans, dont président du comité décisionnel musique pour trois ans, et fait actuellement partie du Conseil Depuis de nombreuses années maintenant, l’ensemble de son travail est soutenu par le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec.

PIERRE YVES MARTEL
Pierre-Yves Martel est un musicien au parcours singulier qui ne cesse de renouveler son identité et sa pratique.

PATRICK GRAHAM
“maître improvisateur de la percussion” qui se tient “… à la frontière de plusieurs musiques traditionnelles et de création…” et “embrasse le monde du rythme.

Trio CHOLO

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 8 avril 2024

Distribution:

ETIENNE BROUSSE – Voix, percussions, guitare.
MATHIEU MICHEL – Voix lead, percussions, MAO.
WILLIAM ROSS – Voix, percussions, clarinette.

Cholo est né de la rencontre de deux mauriciens en Bretagne. Ce groupe à géométrie variable est composé principalement d’un guitariste (Etienne Brousse), d’un clarinettiste (William Ross) et d’un chanteur (Mathieu Michel). Ces trois artistes partagent la même soif de création et la même envie d’explorer et de revisiter le Séga emblématique de l’île Maurice.
Jonglant entre instruments traditionnels et instruments modernes, ceci leur permet de créer d’autres sonorités et d’utiliser d’autres techniques de jeu. Travaillant autour de la notion d’« oeuvre perdue », les trois artistes composent des mélodies sur des paroles retrouvées ou écrivent des textes sur des supports de rythmiques populaires ; revendiquant le décloisonnement par l’ajout de couleurs plus actuelles à leurs “Séga Atipik.”
Jouer le Séga mauricien est, pour ces trois artistes, une démarche qui dépasse les seules questions musicales : c’est une forme de (ré)appropriation qui leur permet d’interroger les fondements d’un répertoire et d’un style musical encore bien vivant et d’expression actuelle. Le choix du nom du groupe est à ce titre symbolique de la démarche. Terme péjoratif, datant de l’époque de l’esclavage où la pratique du Séga était interdite, utilisé pour qualifier tant les musiciens que les danseurs, “Cholo” permet à cette formation d’affirmer son attachement à cette musique qui a longtemps été méprisée, de la défendre et de la faire pleinement sienne.

Quatuor GIRARD

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 21 mai 2022

Quatuor Girard

Grégoire Girard : Violon, Agathe Girard : Violon, Hugues Girard : Alto, Lucie Girard : Violoncelle.

Formé par le Quatuor Ysaÿe, le Quatuor Girard devient lauréat du Concours de Genève en 2011. Il se perfectionne auprès de très grands quartettistes, Alban Berg, Artis, Keller, Lindsay, Talich et réside durant trois ans à la Chapelle Royale Reine Elisabeth de Belgique, bénéficiant ainsi d’échanges privilégiés avec le Quatuor Artemis.
En tant qu’« artistes associés », il entretient également des liens étroits avec la Fondation Singer-Polignac.
Invités de salles et de festivals prestigieux en France  Auditorium du Musée d’Orsay, La Folle Journée de Nantes, Soirées et Matinées musicales d’Arles, le festival de Deauville, la Grange de Meslay.
Il associe ses activités concertistes à un effort constant de diffusion en direction de tous les publics. A ce titre, il noue régulièrement des partenariats avec des écoles primaires, collèges, lycées et conservatoires.
Ses derniers albums, notamment « The Starry Sky » (Paraty 2018) et « Saint-Saëns » (B Records 2019) ont été unanimement salués par la critique.
Les quatre membres du Quatuor jouent sur des instruments du luthier parisien Charles Coquet.