Logo marque Bretagne

Duo OGMA

Publié le 3 novembre 2023 - Dernière mise à jour le 3 novembre 2023

Le duo Ogma fusionne les timbres insolites de la harpe celtique et du handpan, à travers des compositions originales créant un univers onirique et poétique. Il est composé de Titouan Gautier (Handpan) et Quentin Vestur (Harpe).

Accordéoniste et joueur de handpan, Titouan Gautier est un jeune artiste issu des musiques traditionnelles de Haute-Bretagne. Durant son parcours, sa passion grandissante et son esprit curieux l’ont amené à pratiquer divers instruments, expérimenter la production sonore, et découvrir le « handpan », percussion mélodique suisse inventée en l’an 2000.

Harpiste et compositeur, Quentin Vestur s’est spécialisé dans les répertoires des musiques traditionnelles de Bretagne et d’Irlande, pays dans lesquels il a mené de longues études, obtenu plusieurs distinctions (1er prix trophée Camac 2011,1er prix concours Amzer Nevez 2011, …) et joué avec des artistes de talent et de renom (Yann-Fañch Kemener, Glenn Gouthe, …). Son intérêt pour les voyages et les rencontres l’ont cependant porté vers d’autres horizons qu’il explore en veillant toutefois au respect de l’héritage et du style, nourrissant sa technique instrumentale de nombreuses influences. Quentin Vestur joue et enseigne régulièrement dans des festivals en France mais aussi à l’international

Le DUO BOUCLIER

Publié le 22 avril 2023 - Dernière mise à jour le 17 mai 2023

Issus d’une famille de musiciens, Dimitri et Julien Bouclier s’imposent aujourd’hui comme de véritables virtuoses de leurs instruments.

Leur parcours est, pour l’un comme pour l’autre, exceptionnel et leur palmarès brillant. Le violoniste Julien Bouclier est diplômé de la Haute Ecole de Musique de Genève et lauréat de plusieurs prix internationaux de musique de chambre, et Dimitri Bouclier, diplômé de la Haute Ecole de Musique de Lausanne est lauréat des plus grands prix internationaux d’accordéon de concert (Klingenthal, Castelfidardo, Sarajevo, Glasgow) et des fondations Georges Cziffra et Banque Populaire.

Ils se produisent en concert depuis 2005 dans des festivals réputés : Festival Radio France Montpellier, Festival International d’Arcachon, Festival Musique d’Un Siècle, Festival Européen « Jeunes Talents » parrainé par Jean-Claude Casadesus, etc.) et en Europe (Italie, Ecosse, Suisse, Serbie, etc.). Ils sont régulièrement invités dans des magazines de France Musique.

Leur premier CD intitulé « Révélation » est sorti chez Label Klarthe en février 2018.

Oryon Trio

Publié le 22 avril 2023 - Dernière mise à jour le 17 mai 2023

Alain GERLING (banjo, guitare, chant), 

Lilian GERLING (guitare, banjo, mandoline, chant) 

Jeanne GALLOIS (violon, chant) enseignante en violon au 7

Alain Gerling (banjo, guitare, chant) : il découvre la musique folk américaine dans les années 70 (années Bob Dylan). Cette passion l’a amené à s’intéresser à un folk plus ancien (à travers les musiques de Pete Seeger ou Woody Guthrie) et à la pratique du banjo et accessoirement de l’autoharp, puis vers les styles encore plus anciens que sont le Oldtime* et son dérivé le Bluegrass.  Alain est également auteur-compositeur dans le groupe de chansons Iles et Ailes.

Lilian Gerling (guitare, banjo, mandoline, chant) : fils d’Alain qui lui a transmis son engouement pour cette musique, a commencé par accompagner les thèmes joués par son père, puis s’est naturellement mis à frapper lui aussi le banjo et à chanter le oldtime. Par ailleurs, il compose et joue avec Jeanne dans le groupe de bal La Lampe à Folk.

Jeanne Gallois (violon, chant) : violoniste spécialisée à la fois en musique classique et en musique traditionnelle orientale, enseignante au 7 Conservatoire. Compagne de Lilian, elle découvre à son tour le style oldtime. Ensemble, ils aiment à explorer les répertoires traditionnels irlandais mais aussi d’Europe et d’Amérique du Nord.

Ce trio familial s’est déjà produit sous le nom de Ouest Country Club.

* Le Oldtime : musique des montagnes Appalaches née au XIXe siècle de la rencontre des migrants irlandais, européens et des esclaves noirs. »

Pepperdine Chamber choir

Publié le 18 avril 2023 - Dernière mise à jour le 17 mai 2023

Le Pepperdine Chamber Choir est l’ensemble vocal de premier plan de l’Université Pepperdine. Ce groupe auditionné de majors de la musique et de la non-musique interprète un répertoire d’ensemble exigeant de styles variés et présente des concerts à l’échelle locale, nationale et internationale. Souvent présenté lors d’événements communautaires importants, le Pepperdine Chamber Choir effectue régulièrement des tournées aux États-Unis et en Europe. Les tournées nationales récentes incluent la Californie, l’Arkansas, le Texas, le Kansas et le Missouri. Le Chamber Choir a également effectué des tournées en Suisse, en Italie et en République tchèque, et est régulièrement invité au Prague Choral Festival. Au printemps 2018, le Pepperdine Chamber Choir a donné une performance sur invitation pour la Western Division Conference de l’American Choral Directors Association à Pasadena, en Californie.

Ryan Board, directeur des activités chorales à l’Université Pepperdine, continue d’attirer l’attention internationale en tant que chef d’orchestre, artiste choral, enseignant et clinicien. Dans son rôle de directeur des activités chorales à Pepperdine, le Dr Board dirige le Pepperdine Concert Choir et le Pepperdine Chamber Choir et enseigne des cours de direction d’orchestre, d’histoire de la musique et d’éducation musicale. Ses intérêts de recherche portent sur la rhétorique et les affections dans la musique vocale sacrée de l’époque baroque.
Le Dr Board maintient un emploi du temps actif en tant que chanteur, présentateur et chef d’orchestre professionnel. Pendant de nombreuses années, il a dirigé le célèbre Kansas City Collegium Vocale and Armonia Early Music Ensemble. De 2014 à 2020, il a été chef principal du Prague Choral Festival, et il a collaboré ou préparé des chœurs pour Anton Armstrong, Simon Carrington, Joseph Flummerfelt, Andrew Megill, Andre Thomas, The Royal Concert Philharmonic Orchestra, Stewart Copeland (de The Police ), le Daedalus String Quartet, les Kansas City Friends of Chamber Music, Charles Bruffy et la Kansas City Chorale, Jo Jennings, le Jewell Early Music Festival et le Kansas City Baroque Consortium.

Les ITINÉRANTES

Publié le 17 avril 2023 - Dernière mise à jour le 19 avril 2023

« Trois magiciennes comme échappées d’un Brocéliande pas si lointain… »Natalie Dessay & Laurent Naouri, artistes lyriques

Les Itinérantes, trio vocal féminin unique en son genre, puise sa force dans la diversité de son répertoire. Portées par des arrangements originaux, les trois chanteuses interprètent a cappella des chants de toutes époques en plus de trente langues différentes, dans une itinérance à travers les styles, le temps et l’espace.

Manon Cousin, Pauline Langlois de Swarte et Elodie Pont façonnent un son aux multiples personnalités pour habiller les différentes histoires musicales qu’elles racontent. Douces, puissantes, célestes ou terriennes, les voix se rencontrent, mêlant des contes oubliés à des compositions originales, dans des langues parfois disparues ou inventées, en un voyage où les époques s’entremêlent et les frontières se dissipent.

Trois musiciennes aux univers bien distincts qui ont fait se rencontrer leurs diverses influences – de la musique ancienne à la chanson française – pour illustrer les thèmes qui leur sont chers : les femmes, la nature, le voyage et l’imaginaire.

D’abord soutenues par la Cité de la Voix, puis en résidence au CCR d’Ambronay, elles collaborent avec de nombreux artistes internationaux dont la cantatrice Natalie Dessay, le compositeur irlandais Michael McGlynn et l’ensemble ANÚNA, le groupe québécois QW4RTZ et se produisent dans de nombreux festivals en France et à l’étranger (Via Aeterna, Rivage des Voix, Festival d’Ambronay, les Rencontres Musicales de Vézelay…).
Après un premier album “Au Fil de l’Air” sorti en 2019, elles enregistrent “Voyages d’Hiver” en 2021 avec le percussionniste Thierry Gomar, disque qui paraît chez Ambronay Éditions.

ATINE

Publié le 11 avril 2023 - Dernière mise à jour le 17 mai 2023

Atine, est un mot persan qui veut dire « réunies » mais aussi « inédit », deux mots qui qualifient bien ce groupe, avec ses membres issus d’horizons différents et qui proposent une musique chargée d’influences ancestrales et diverses : la musique traditionnelle iranienne, arabe, le flamenco, le jazz et la musique baroque.

Aida Nosrat, chanteuse et violoniste iranienne d’origine azérie qui a créé le projet Manushan, dans lequel l’âme persane navigue jusqu’au flamenco et au jazz.

Sogol Mirzaei, virtuose du târ, le petit cordophone à long manche et à la caisse en forme de huit, et directrice musicale de plusieurs ensembles de musique traditionnelle persane, dans lesquels elle compagnonne souvent avec la percussionniste Saghar Khadem, qui les rejoint.

Christine Zayed, musicienne palestinienne formée au conservatoire supérieur de Ramallah et à l’université de Paris 8, qui apporte son qanûn, la cithare à cordes pincées commune aux cultures persane et arabe.

Les quatre musiciennes continuent de travailler ensemble et cherchent à compléter leur harmonie par des basses : Elles rencontrent alors Marie-Suzanne de Loye, gambiste baroque qui pratique également l’improvisation ou l’opéra contemporain, l’accompagnement théâtral ou la musique ottomane.

Leur disque « Persiennes d’Iran » est paru sous le label Vox Populi Accords Croisés / Pias en novembre 2020

Les Musiciens de SAINT-JULIEN

Publié le 20 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Direction François Lazarevitch
Fiona McGown, soprano
Enea Sorini, baryton, percussions, tympanon
Ida Meidell Blylod, violon
Bérengère Sardin, harpe
Salomé Gasselin, viole de gambe
Éric Bellocq, archiluth, cistre
François Lazarevitch, flûtes, small pipes & direction

Ce programme réunit toute la saveur et la richesse de la musique anglaise et du répertoire instrumental comme vocal qu’elle a inspiré en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles. L’impulsion rythmique culmine, parfois obstinée, dans les grounds, jigs, contredanses et autres musiques à danser qui firent fureur et entraînèrent la publication du recueil de John Playford, The English Dancing Master, en 1651.
Les Musiciens de Saint-Julien, familiers des sources anciennes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, soulignent aussi l’aspect mélodique de ces danses devenues airs à chanter – la soprano Fiona MacGown et le baryton Enea Sorini complètent un instrumentarium coloré. Enfin la légèreté du divertissement est partout présente dans ce répertoire, populaire parce qu’à l’époque pratiqué par tous mais aussi parce que célèbre bien au-delà de l’île.

ABLAYE CISSOKO & CONSTANTINOPLE

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 21 mai 2022

ABKAYE CISSOKO
Chanteur et joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz. FilHabib Faye, François Verly, Volker Goetze, Eduardo Eguez, Kristin Asbjornsen (…)
Joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz.
Kimitang Mohamadou Cissoko dit Ablaye Cissoko est né à Kolda en 1970, est le descendant d’une famille de Griot. Il commence à jouer de la Kora à l’âge de 8 ans. En 1986 il fait sa première représentation internationale en Norvège à Oslo. Puis il se rend à Saint Louis du Sé né gal et tombe amoureux de cette ville. Il y forme le Les débuts de carrière
En 2001 et 2002 il se produit de nouveau au festival « Saint Louis Jazz » sous la direction de François Jeanneau avec le groupe « Saint Louis Jazz Orchestra »  Saint Louis Jazz Orchestra est invité par le ministre de la culture, M Jack Lang, pour la fê te de la musique en juin 2001. La même année il enregistre un CD avec la BAblaye Cissoko attend 2003 pour enregistrer ses propres compositions avec Diam sur le label Ma Case Records. Ablaye Cissoko s’empare ensuite d’une légende ouest-afric.
De sa rencontre avec le trompettiste allemand établi à New York Volker Goetze naît en 2009 l’album Sira. Les deux hommes y confrontent modernité et tradition, jazz et Ablaye Cissoko retrouve Volker Goetze en 2012 pour Amanké Dionti. Ce deuxième disque en commun met l’accent sur la rencontre entre univers urbains et espaces africain. Depuis 2012 Ablaye Cissoko est soutenu dans sa carrière par La Fondation BNP Paribas.
Ablaye a également été invité par la Fondation Orange à se produire en janvier 2015 au Théâtre du Châtelet à Paris pour la Nuit de la Voix.

KIYA TABASSIAN
Né en 1976 à Téhéran, Iran.
À 14 ans, Kiya Tabassian émigre avec sa famille au Québec, emmenant avec lui quelques années de formation en musique savante persane et un début de carrière sur la scEn 1998, il cofonde Constantinople avec l’idée de développer un ensemble de création musicale puisant dans l’héritage du Moyen-Âge et de la Renaissance, de l’Europe, Kiya s’est produit sur les scènes du monde entier et a contribué à maints projets éclectiques en tant que compositeur, interprète et improvisateur. Citons par exemple De nombreuses formations musicales et institutions ont fait appel à ses talents de compositeur, dont l’Orchestre symphonique de Montréal, le Nouvel Ensemble Moderne. Depuis l’été 2017, il agit comme Artiste associé du prestigieux festival Rencontres musicales de Conques (anciennement Festival de musique Conques, la Lumière du Roma Kiya a été membre du Conseil des arts de Montréal pendant sept ans, dont président du comité décisionnel musique pour trois ans, et fait actuellement partie du Conseil Depuis de nombreuses années maintenant, l’ensemble de son travail est soutenu par le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec.

PIERRE YVES MARTEL
Pierre-Yves Martel est un musicien au parcours singulier qui ne cesse de renouveler son identité et sa pratique.

PATRICK GRAHAM
“maître improvisateur de la percussion” qui se tient “… à la frontière de plusieurs musiques traditionnelles et de création…” et “embrasse le monde du rythme.

Ensemble CHOLO

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Distribution:

ETIENNE BROUSSE – Voix, percussions, guitare.
MATHIEU MICHEL – Voix lead, percussions, MAO.
WILLIAM ROSS – Voix, percussions, clarinette.

Né de la rencontre inattendue entre deux mauriciens étudiant dans la même école, Le Pont Supérieur, Cholo est un jeune trio composé d’un guitariste, d’un
clarinettiste et d’un chanteur.
Ces trois artistes partagent la même soif de création et la même envie d’explorer et de revisiter le Séga (genre musical emblématique de l’archipel des Mascareignes et plus précisément de l’île Maurice). Jonglant entre instruments traditionnels et instruments modernes, Cholo joue du Séga Tipik mais propose aussi ses propres arrangements et compositions par l’ajout de couleurs plus actuelles.
Jouer du Séga est une démarche qui dépasse les seules questions musicales : c’est une forme de (ré)appropriation qui permet d’interroger les fondements d’un répertoire et d’un style musical encore bien vivant et d’expression actuelle.

RIYAZ KARO Duo

Publié le 1 juin 2021 - Dernière mise à jour le 31 mai 2021

Thomas Jacquot, sitar et Alexis Weisgerber, tabla

Riyaz Karo est un duo de musique d’Inde du Nord. Cela signifie « pratique ta musique », expression souvent répétée par les maîtres de musique indienne.
Thomas (sitar) et Alexis (tabla) se sont croisés pour la première fois à Kolkata, en Inde, en 2007, alors qu’ils y étudiaient la musique « Khayal » (musique classique d’Inde du Nord) auprès de leurs professeurs respectifs.
Depuis, tout en continuant à se former régulièrement en Inde, ils font découvrir cette musique lors de concerts et d’ateliers.
A Nantes, ils enseignent au sein de l’association Uthana et au Conservatoire. Ils participent chacun par ailleurs à des projets de styles différents (jazz, danse contemporaine).

Alexis et Thomas, après avoir passé de nombreuses années en Inde à apprendre avec leurs maîtres respectifs, ont à cœur de partager cette musique au répertoire riche et à l’improvisation vaste lors de concerts et d’ateliers en Europe. A Nantes, ils enseignent au Conservatoire Régional et au sein de l’association Uthana.

La musique Khayal, du nord de l’Inde, est née des influences croisées des temples hindous et des cultures arabo-persanes. Ce genre a pris son envol avec la musique de cour au 18è siècle, où l’effervescence culturelle , l’abondance de moyens mis en oeuvre par les maharajahs ont donné naissance à une scène virtuose où les musiciens et danseurs rivalisaient d’ingéniosité pour parfaire leur musique, lors de concerts de cour.