Logo marque Bretagne

Les Musiciens de SAINT-JULIEN

Publié le 20 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Direction François Lazarevitch
Fiona McGown, soprano
Enea Sorini, baryton, percussions, tympanon
Ida Meidell Blylod, violon
Bérengère Sardin, harpe
Salomé Gasselin, viole de gambe
Éric Bellocq, archiluth, cistre
François Lazarevitch, flûtes, small pipes & direction

Ce programme réunit toute la saveur et la richesse de la musique anglaise et du répertoire instrumental comme vocal qu’elle a inspiré en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles. L’impulsion rythmique culmine, parfois obstinée, dans les grounds, jigs, contredanses et autres musiques à danser qui firent fureur et entraînèrent la publication du recueil de John Playford, The English Dancing Master, en 1651.
Les Musiciens de Saint-Julien, familiers des sources anciennes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, soulignent aussi l’aspect mélodique de ces danses devenues airs à chanter – la soprano Fiona MacGown et le baryton Enea Sorini complètent un instrumentarium coloré. Enfin la légèreté du divertissement est partout présente dans ce répertoire, populaire parce qu’à l’époque pratiqué par tous mais aussi parce que célèbre bien au-delà de l’île.

ABLAYE CISSOKO & CONSTANTINOPLE

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 21 mai 2022

ABKAYE CISSOKO
Chanteur et joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz. FilHabib Faye, François Verly, Volker Goetze, Eduardo Eguez, Kristin Asbjornsen (…)
Joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz.
Kimitang Mohamadou Cissoko dit Ablaye Cissoko est né à Kolda en 1970, est le descendant d’une famille de Griot. Il commence à jouer de la Kora à l’âge de 8 ans. En 1986 il fait sa première représentation internationale en Norvège à Oslo. Puis il se rend à Saint Louis du Sé né gal et tombe amoureux de cette ville. Il y forme le Les débuts de carrière
En 2001 et 2002 il se produit de nouveau au festival « Saint Louis Jazz » sous la direction de François Jeanneau avec le groupe « Saint Louis Jazz Orchestra »  Saint Louis Jazz Orchestra est invité par le ministre de la culture, M Jack Lang, pour la fê te de la musique en juin 2001. La même année il enregistre un CD avec la BAblaye Cissoko attend 2003 pour enregistrer ses propres compositions avec Diam sur le label Ma Case Records. Ablaye Cissoko s’empare ensuite d’une légende ouest-afric.
De sa rencontre avec le trompettiste allemand établi à New York Volker Goetze naît en 2009 l’album Sira. Les deux hommes y confrontent modernité et tradition, jazz et Ablaye Cissoko retrouve Volker Goetze en 2012 pour Amanké Dionti. Ce deuxième disque en commun met l’accent sur la rencontre entre univers urbains et espaces africain. Depuis 2012 Ablaye Cissoko est soutenu dans sa carrière par La Fondation BNP Paribas.
Ablaye a également été invité par la Fondation Orange à se produire en janvier 2015 au Théâtre du Châtelet à Paris pour la Nuit de la Voix.

KIYA TABASSIAN
Né en 1976 à Téhéran, Iran.
À 14 ans, Kiya Tabassian émigre avec sa famille au Québec, emmenant avec lui quelques années de formation en musique savante persane et un début de carrière sur la scEn 1998, il cofonde Constantinople avec l’idée de développer un ensemble de création musicale puisant dans l’héritage du Moyen-Âge et de la Renaissance, de l’Europe, Kiya s’est produit sur les scènes du monde entier et a contribué à maints projets éclectiques en tant que compositeur, interprète et improvisateur. Citons par exemple De nombreuses formations musicales et institutions ont fait appel à ses talents de compositeur, dont l’Orchestre symphonique de Montréal, le Nouvel Ensemble Moderne. Depuis l’été 2017, il agit comme Artiste associé du prestigieux festival Rencontres musicales de Conques (anciennement Festival de musique Conques, la Lumière du Roma Kiya a été membre du Conseil des arts de Montréal pendant sept ans, dont président du comité décisionnel musique pour trois ans, et fait actuellement partie du Conseil Depuis de nombreuses années maintenant, l’ensemble de son travail est soutenu par le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec.

PIERRE YVES MARTEL
Pierre-Yves Martel est un musicien au parcours singulier qui ne cesse de renouveler son identité et sa pratique.

PATRICK GRAHAM
“maître improvisateur de la percussion” qui se tient “… à la frontière de plusieurs musiques traditionnelles et de création…” et “embrasse le monde du rythme.

Ensemble CHOLO

Publié le 19 mai 2022 - Dernière mise à jour le 20 mai 2022

Distribution:

ETIENNE BROUSSE – Voix, percussions, guitare.
MATHIEU MICHEL – Voix lead, percussions, MAO.
WILLIAM ROSS – Voix, percussions, clarinette.

Né de la rencontre inattendue entre deux mauriciens étudiant dans la même école, Le Pont Supérieur, Cholo est un jeune trio composé d’un guitariste, d’un
clarinettiste et d’un chanteur.
Ces trois artistes partagent la même soif de création et la même envie d’explorer et de revisiter le Séga (genre musical emblématique de l’archipel des Mascareignes et plus précisément de l’île Maurice). Jonglant entre instruments traditionnels et instruments modernes, Cholo joue du Séga Tipik mais propose aussi ses propres arrangements et compositions par l’ajout de couleurs plus actuelles.
Jouer du Séga est une démarche qui dépasse les seules questions musicales : c’est une forme de (ré)appropriation qui permet d’interroger les fondements d’un répertoire et d’un style musical encore bien vivant et d’expression actuelle.

RIYAZ KARO Duo

Publié le 1 juin 2021 - Dernière mise à jour le 31 mai 2021

Thomas Jacquot, sitar et Alexis Weisgerber, tabla

Riyaz Karo est un duo de musique d’Inde du Nord. Cela signifie « pratique ta musique », expression souvent répétée par les maîtres de musique indienne.
Thomas (sitar) et Alexis (tabla) se sont croisés pour la première fois à Kolkata, en Inde, en 2007, alors qu’ils y étudiaient la musique « Khayal » (musique classique d’Inde du Nord) auprès de leurs professeurs respectifs.
Depuis, tout en continuant à se former régulièrement en Inde, ils font découvrir cette musique lors de concerts et d’ateliers.
A Nantes, ils enseignent au sein de l’association Uthana et au Conservatoire. Ils participent chacun par ailleurs à des projets de styles différents (jazz, danse contemporaine).

Alexis et Thomas, après avoir passé de nombreuses années en Inde à apprendre avec leurs maîtres respectifs, ont à cœur de partager cette musique au répertoire riche et à l’improvisation vaste lors de concerts et d’ateliers en Europe. A Nantes, ils enseignent au Conservatoire Régional et au sein de l’association Uthana.

La musique Khayal, du nord de l’Inde, est née des influences croisées des temples hindous et des cultures arabo-persanes. Ce genre a pris son envol avec la musique de cour au 18è siècle, où l’effervescence culturelle , l’abondance de moyens mis en oeuvre par les maharajahs ont donné naissance à une scène virtuose où les musiciens et danseurs rivalisaient d’ingéniosité pour parfaire leur musique, lors de concerts de cour.